Christchurch a été frappé par une tragédie avant

Entre 2010 et 2011, la troisième ville la plus peuplée du pays a été touchée par une série de tremblements de terre.

Alors que la Nouvelle-Zélande est habituée aux tremblements de terre, peu ont été aussi dévastateurs que ce tremblement de terre, qui a coûté la vie à 185 personnes, en a blessé 6 000 et en a détruit 170 000.

L'essentiel des décès a eu lieu lorsqu'un immeuble de bureaux de six étages, l'immeuble CTV, s'est effondré pendant le tremblement de terre.

according to des chiffres officiels 115 personnes ont été tuées dans le bâtiment CTV, 18 personnes dans le bâtiment de la PGC, 8 personnes dans un autobus et 28 personnes ailleurs dans le centre de Christchurch, et 12 autres victimes. en banlieue. On a découvert que quatre autres décès étaient directement associés à lXCHARXincident.

Les victimes venaient de nombreux pays du monde et comprenaient un groupe d'étudiants apprenant l'anglais dans le bâtiment CTV.

'Running on jelly'

Le témoin Gavin Blowman told CNN à l'époque où il avait couru dans la rue que le tremblement de terre avait frappé.

“C'était comme si j'étais courait sur la gelée “, at-il dit. “Nous avons vu un rocher géant s'écrouler sur le sol depuis une falaise – un rocher qui était là depuis des millénaires. Il est tombé sur le bâtiment de la RSA (association d'anciens combattants) – c'était terrifiant.”

Laura Campbell a confié à CNN qu'elle était au travail lorsque le tremblement de terre a frappé. Elle a raconté avoir vu “des fenêtres casser, des briques tomber, des personnes crier, les neuf mètres”.

Le tremblement de terre a provoqué la liquéfaction de sable et de limon mous, ce qui a entraîné la rupture des canalisations d'eau et d'égout, des routes brisées et des bâtiments détruits. Les falaises se sont effondrées et des rochers ont été délogés.